Culture des sauges en pot

Soleil

  • Premièrement, pour avoir une belle potée, vous devez la mettre au soleil au moins tout l’après-midi, et ne pas positionner le pot dans une soucoupe.

Pot

  • Ensuite, pour toutes les sauges arbustives, utilisez un pot d’un volume suffisamment grand (diamètre 30 ou 35).
  • Enfin, achetez un terreau de qualité, ceci est très important. Mélangez-y 5 à 10 % (mais pas plus) de terre de jardin afin de donner de la consistance à votre mélange. Les terreaux vendus dans le commerce sont en effet très filtrants.

Arrosage

  • Une fois plantée, arrosez votre sauge modérément pour ne pas l’asphyxier. Puis augmentez peu à peu les arrosages en fonction des besoins. Il vaut mieux que votre plante aie soif, car vous pouvez apporter de l’eau. A l’inverse, s’il y a trop d’eau et que votre plante en souffre, vous aurez beaucoup de mal à rattraper la situation.
  • Ensuite, une fois votre bébé devenu adulte, arrosez-le quand il en a besoin. Il n’y a pas vraiment de fréquence d’arrosage. Tout dépend des températures et de l’ensoleillement. Cela peut aller d’un arrosage tous les quinze jours à un arrosage par jour.
  • Sachez simplement qu’une potée de sauge nécessite de la présence, surtout à la belle saison, quand il fait très chaud.
  • Enfin, si au retour d’un week-end vous trouvez votre potée complètement desséchée, avec les feuilles aussi sèches que du thé, ne vous laissez pas impressionner! Ré-humectez-la avec un peu d’eau, sans mettre de soucoupe, et attendez quelques heures. Vous verrez très vite votre sauge se refaire une santé!!!

Fertilisation

  • Une plante en pot, c’est quelque chose de très artificiel, en tout cas pour la plante! En effet, en pleine terre, les végétaux trouvent à l’état naturel tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin. Dès lors, si vous cultivez cette même plante en pot, vous devrez lui apporter l’engrais et les oligo-éléments nécessaires. Sinon, où les trouvera-t-elle? Donc mélangez à votre terreau un engrais de type Osmocote. C’est un engrais complet à libération lente vendu en jardinerie. Contenu dans une bille, il libère les éléments nutritifs sur plusieurs mois en fonction des conditions climatiques (température, humidité…)
  • Choisissez la plus longue durée possible (5-6 mois), et mélangez-le à votre mélange terreau-terre. Quelle proportion d’engrais? Partons sur une base de 5 Kg d’Osmocote / M3 de terreau. Soit pour un sac de 50 litres, 250 grammes d’engrais. Oubliez ce qui est indiqué sur l’emballage…!(conseil de pro…)

En hiver:

  • C’est maintenant que les difficultés arrivent!!! A partir de novembre, abritez votre sauge à l’abri d’un mur, au sud ou à l’ouest. L’idée étant de protéger votre potée des précipitations hivernales, pour que le terreau ne soit pas noyé.
  • Si vous avez un préau, un avant-toit, une marquise, un porche, et bien abritez-la dessous et arrosez-la au minimum mais suffisamment pour la tenir en vie! En cas de gel important, au delà de -5°C, emballez la plante et le pot dans un voile d’hivernage, ou dans un plastique-bulle. Toutefois, ne protégez votre plante que le temps du gel et pas plus…
  • Une fois les grands froids passés, réveillez votre plante en recommençant les arrosages avec un engrais liquide (le même que vos géraniums) car l’osmocote s’est complètement épuisé et taillez-la de moitié vers la fin mars, puis retaillez la de moitié encore vers la mi-juillet.(tous droits réservés)